Un chemin vers la lumière

On pourrait se demander ce qu’il y a de commun entre le travail du verre et le jeu sur scène, la réalisation de fictions et documentaires, l’écriture de scénarios et nouvelles…

 

Pour moi il s’agit pourtant d’un parcours naturel et cohérent. Je le vis comme un voyage à travers l’humain, qui se nourrit de tous les matériaux et techniques rencontrés, comme si je déroulais inlassablement - et avec passion - un fil qui m’est vital.

Toujours guidée par la lumière, je devais presque inévitablement en venir un jour au verre et au vitrail. Celui-ci, souvent cantonné un peu vite dans les « arts décoratifs », peut se révéler un médium aux possibilités infinies avec de plus un rôle profondément unificateur pour l’artiste comme pour le spectateur puisque avec un assemblage de morceaux totalement disparates il crée une harmonie nouvelle et une unité signifiante et esthétique.

 

Il m’a fallu quelques années pour m’approprier ces techniques ancestrales et chargées d’un patrimoine quelque peu intimidant.

Depuis fin 2016, avec « Exil, un chemin vers la lumière », je commence à employer ces méthodes traditionnelles (la grisaille par exemple) comme un médium ordinaire au service d’une création personnelle.

Dès lors, à l’occasion de chaque exposition à laquelle je suis invitée à participer, j’expérimente de nouveaux modes d’expression en utilisant le verre de différentes manières, enrichissant toujours ma pratique par de nouvelles acquisitions techniques (fusing, pâte de verre, etc.), et des mediums que j’ai utilisés par le passé dans d’autres circonstances (écriture, photo, etc.).

 

Aujourd’hui, riche de toutes ces expériences et ces médiums variés, je peux donner vie en toute liberté aux rêves de lumière qui me traversent.

 

Au fil d’expositions à thèmes, j'expérimente une création de plus en plus personnelle et en même temps tournée vers l'autre, où l’intime entre en écho avec l’universel, l’histoire avec l’Histoire, m'exprimant à travers des formats de plus en plus imposants et me lançant sans cesse de nouveaux défis techniques mais toujours au service de l’émotion.